Vintage Traveller

"On n' a jamais que la liberté que l'on se donne"

Vientiane – Laos

Nous partons à 7h du matin, dans un car un peu plus confortable que le bus local qui nous avait valu quelques litres de sueur.

Nous voilà parties pour 6h, les trajets sont toujours extrêmement longs, malgré le peu de kilomètres. L’état des routes ne permettant pas de faire du 110 à l’heure mais plutôt une moyenne de 60 à 80 km/heure.

Nous arrivons donc à Vientiane vers 13h, sans avoir petit-dejeuné ni déjeuné ! Les cars, malgré le nombre important d’heures de route, ne s’arrêtent jamais SAUF au milieu de nulle part pour faire pipi… pratique quand tu n’as pas de tuyau entre les jambes…

Nous sommes exténués, on prend un tuktuk tous les 4 pour rejoindre la ville et faire le tour des auberges et Guesthouses. Nous regardons les chambres, grimpons les marches avec nos sacs à dos, nous dépensons nos dernières forces mais pour autant les chambres ne nous conviennent pas à plusieurs reprises. Nous finissons par retourner à une auberge que nous avions vue au départ “Lucky Backpacker”. On finit enfin par se poser. On est affamées, nous retrouvons Diego et Estelle pour aller engloutir une vraie belle et grosse pizza au feu de bois… goût que nous avions oublié depuis plusieurs mois. Quel bonheur! Sauf que notre estomac n’est plus vraiment habitué à manger gras et ça nous vaut quelques suées.

Nous allons nous promener pour digérer, et allons voir le fameux sauna aux plantes de Vientiane. Nous arrivons là-bas les mains vides, ne pensant pas le faire tout de suite et bonne nouvelle nous n’avons besoin de rien. Nous devons être nus sous un tissu bustier qu’ils nous fournissent. Du coup on se lance timidement. On enfile notre accoutrement et on met nos affaires dans nos casiers numérotés d’un beige passé plutôt Vintage.  On prend une “douche” (bassine d’eau), et on tente de rentrer dans le sauna! MON DIEU! J’ouvre la porte en bois, un linge rouge bouillant se trouve derrière la porte, je le pousse et une épaisse vapeur brûlante sort, ça brûle !!! Je referme la porte ! Estelle passe devant, on réessaie ! Cette fois on rentre, on s’assoit, on souffre… Le sauna est extrêmement chaud, notre respiration augmente la chaleur et brûle le visage. On reste quelques petites minutes et on ressort vite vite vite! On prend un thé à disposition, les femmes laotiennes autour de nous ont des mixtures étranges et se badigeonnent le corps. Elles nous font comprendre que c’est un gommage et des masques, le sauna propose des aliments pour se faire des gommages, des fruits avec du lait, du café avec du yaourt 0%, du miel…. Top! On choisit chacune notre mixture et on se l’étale sur tous le corps ! On retourne suer plusieurs fois dans le sauna et on se re-badigeonne ! On est un peu cracra après tout ça, mais notre peau est douce et hydratée, c’est agréable.  On va se promener, les jambes lourdes, on rentre doucement vers l’auberge. – Nous avions décidé de rester plusieurs jours le temps d’obtenir notre visa pour Myanmar, finalement nous nous rendons compte que 3 jours à Vientiane ne valent vraiment pas le coup, en une journée nous allons facilement pouvoir faire plusieurs fois le tour. Étrange pour une capitale!  Ce matin on loue des vélos pour faire le tour de la ville, on passe par la poste, le Talat Sao, l’église catholique et on décide d’aller déjeuner.  Vientiane est une ville réputée pour ses restaurants et boulangeries qui n’ont pas à rougir devant les boulangeries françaises. On se régale donc devant un petit café, avec l’impression que nos papilles sont de retour en France. Nous croisons Ian, un canadien croisé plusieurs fois déjà au Laos, nous déjeunons ensemble et passons l’après midi à discuter de voyage et à découvrir tous les bons plans pour Bangkok et Myanmar, nos prochains stops.  Avant la tombée de la nuit, nous finissons notre tour de la ville avant que la nuit tombe, vers les temples, des boutiques traditionnelles et le marché de nuit. Nous retrouvons ensuite Ian, Estelle et Diego pour un dîner indien fort sympathique. Nous les quittons tous en soirée, espérant recroiser leur route bientôt.

Suivez-moi !

Inscrivez-vous maintenant et recevez un e-mail lorsque qu'il y a de nouveaux articles en ligne.

Je ne vendrai, donnerai ou partagerai jamais vos adresses mail. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Vintage Traveller

Theme by Anders Norén