Vintage Traveller

"On n' a jamais que la liberté que l'on se donne"

Vang Vieng – Laos

La route n’est pas longue de Vientiane à Vang Vieng, 4h environ, par contre elle est assez mouvementée. Le goudron est mangé, le mini-van fait donc souvent des bonds. Nous arrivons aussi dans des endroits beaucoup plus montagneux, les lacets se succèdent, Anaïs en est à son 3ème médicament pour le mal de transport … Il est temps que nous arrivions.  Nous commençons notre quête de la chambre parfaite. Nous marchons un bon kilomètre en longeant la rivière. Plein de Guesthouses, de restaurants et de bars croisent notre route. Nous trouvons finalement une chambre dans nos prix à « Easy Go », 80 000 kip soit 10$ pour 2. Nous arrivons avec un peu d’appréhension dans cette ville au passé peu flatteur. Jusqu’en 2014, cette ville était connue pour être le paradis de la débauche, alcool qui coule à flot, drogue à portée de main, soirées qui ne s’arrêtent jamais et des accidents mortels tous les jours à cause de ces excès. Il y a deux ans le gouvernement a donc stoppé cette folie, détruit tous les bars en bord de rivière qui n’avait pas de licence (soit presque tous), supprimé l’île de la fête et fait encore aujourd’hui descendre la police et les chiens pour qu’aucune drogue ne circule… Ceci étant dit vous me direz, on n’a pas vraiment envie de s’y arrêter, sauf que Vang Vieng est vraiment entourée de paysages magnifiques, de très belles montagnes, de grottes, une campagne verte à couper le souffle. Des chemins de terre rouge nous emmènent vers de petits villages perdus où le temps semble s’être arrêté.  Nous parcourons la campagne en scooter, montons une des montagnes, non sans mal, admirons la vue de la région de là-haut, jouons aux spéléologues en herbe dans une grotte. Au coucher du soleil trois montgolfières grimpent dans le ciel pour admirer la vue d’en haut.

Maintenant direction Luang Prabang.

 

Suivez-moi !

Inscrivez-vous maintenant et recevez un e-mail lorsque qu'il y a de nouveaux articles en ligne.

Je ne vendrai, donnerai ou partagerai jamais vos adresses mail. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Vintage Traveller

Theme by Anders Norén